Irlande du Nord — 2017

Episode I : Lazarus & the birds of Paradise
Episode II : Sugar army
Episode III : Meat kaleidoscope
Episode IV : Helium

Oona Doherty a quitté Londres pour Belfast à l’âge de dix ans, elle découvre alors une ville rude traversée par le chômage et meurtrie par les conflits religieux. Aujourd’hui, chorégraphe inspirée, elle puise dans son histoire et ses rencontres pour donner vie à des états de corps où transpirent les réalités sociales de sa ville de cœur. Transfigurée lors d’un combat spirituel ou s’appropriant des attitudes viriles, elle nous livre la difficulté à ne pas chuter, la « dureté à être doux ». Quatre épisodes expressifs et puissants sur une bande son de David Holmes.

Hard to be Soft sera également  au Théâtre de la Bastille, du 8 au 12 avril 2019.

Zoom sur… Sugar Army

Cet épisode est interprété par de jeunes danseuses franciliennes qui ont saisi leur chance : rencontrer Oona Doherty et vivre l’expérience de la scène. De février à mars 2019, elles partageront avec la chorégraphe des temps d’ateliers et de répétitions. Sur scène, de beaux portraits d’adolescentes qui doivent s’imposer pour tracer leur chemin… Saluons-les !

Oona Doherty left London for Belfast at the age of ten. There, she discovered a city rife with unemployment and imbued with religion. Today, the chorographer draws on her history and encounters in order to embody the physical states of bodies marked by the social realities of her beloved city. Transfigured by spiritual combat or appropriating virile attitudes, she delivers that it’s “hard to be soft”.