Compagnie A Short Term Effect
France – 2018

Alexandre Roccoli chorégraphie la frénésie et souligne l’étroite frontière entre la danse et la transe. Entremêlant l’histoire fascinante et obsédante de femmes touchées par le tarentulisme, de patientes atteintes d’Alzheimer et d’ouvrières tisserandes, il s’intéresse au caractère obsessionnel de la répétition des gestes qu’il exhume. La montée en puissance des mouvements et souvenirs qui s’entremêlent est soutenue par la création musicale mixée sur scène par Deena Abdelwahed, musicienne électronique venue du jazz, qui occupe actuellement le devant de la scène internationale avec son nouvel album. Deena Abdelwahed est reconnue parmi les plus emblématiques nouvelles icônes féminines de la musique, entre autre, par le New York Time. 

Alexandre Roccoli choreographs a frenzy and underlines the boundary between dance and trance. Merging the fascinating and haunting story of women affected by the Tarantella, patients with Alzheimer’s disease and textile factory workers, he is interested in the obsessional characteristics of movement repetition that he uncovers. Sharing this power through movements and memories that are intertwined, the work is supported by a musical composition mixed on stage by Deena Abdelwahed.